Chronique – Les MacCoy t3

Non, non, tu ne rêves pas, c’est bien un nouvel article qui est en ligne ! J’ai un peu disparu des radars ces derniers temps… D’abord, car j’étais en pleine rédaction de mon mémoire et en recherche de stage, puis l’été s’est bien installé sans me laisser le temps de me poser ! Mais maintenant que la rentrée est bien amorcée, je vais essayer de revenir plus fréquemment par ici (je l’avoue, ça m’a manqué !)

J’attendais la lecture du troisième tome des MacCoy avec grande impatience après mon coup de cœur pour les deux premiers, et le livre n’a pas fait long feu entre mes mains. Avec du retard, voici mon avis sur cette lecture !

Résumé

Après plusieurs années de voyage autour du monde, Elisabeth MacCoy est de retour à Inchkeith, l’île de son Clan, bien décidée à prendre la place qui lui revient de droit en tant que sœur du Chef. Écartée de l’action depuis son plus jeune âge, elle veut enfin avoir son mot à dire, surtout alors que le spectre d’une guerre à venir plane sur les siens…

Mais revenir à Inchkeith implique pour Elisabeth de devoir se confronter à Duncan, son premier amour, dont un fossé d’amertume la sépare désormais… Devenu le bras droit de son frère, il a toujours placé sa loyauté envers le Clan MacCoy au-dessus de toute autre considération, y compris son propre bonheur. Cependant, face à la femme qu’il n’a jamais pu oublier, qu’adviendra-t-il de ses allégeances ?

Nouveaux personnages

Même si j’aime beaucoup Caleb et Phèdre, j’étais très heureuse de découvrir l’histoire du clan MacCoy sous le regard de nouveaux personnages. Encore plus heureuse d’enfin découvrir l’histoire d’Elizabeth après avoir entendu parler d’elle dans les précédents tomes. Finalement, on ne savait que très peu de choses à son sujet et c’était l’occasion de l’introduire, au meilleur moment qui plus est !

On retrouve les clans MacCoy et MacLeod unis après les événements du tome 2, menacés par les Mackenzie. Elizabeth ne sait pas grand chose, si ce n’est que son frère a des problèmes. Son arrivée sur l’île va être fracassante et révèlera un caractère bien trempé. J’ai réellement pensé que son personnage m’allait être antipathique, en cause une vague impression de « madame-je-sais-tout » doublée d’une impertinence à peine masquée qui m’a un peu braqué. Mais une fois cette première impression passée et mes doutes mis de côté, j’ai pu analyser un peu mieux son comportement pour finalement la comprendre. Toute sa vie, Elizabeth a été mise de côté, choyée, puis exilée. Enfin, elle a fui à l’autre bout de monde. Malgré tout, elle ressent un profond attachement à son clan et surtout à son frère. On peut donc comprendre ce qu’elle ressent lorsqu’elle se rend compte qu’elle a été tenu à l’écart de tout, et volontairement, alors que son clan tombait littéralement en ruine !

Quant à Duncan, on le voit sous un autre jour ! Pas toujours à son avantage, il n’en reste pas moins attachant ! J’apprécie particulièrement sa loyauté envers Caleb, même si elle lui fait défaut dans sa vie personnelle. Là encore, je le comprends… Après ce qu’il a traversé, le clan et Caleb sont un peu sa bouée de sauvetage. Est-ce une raison pour tout lui pardonner ? Non, mais on l’excuse un petit peu quand même !

Coup de cœur confirmé ?

Ce tome est, finalement, assez différent ! Tout d’abord, les deux personnages principaux sont des habitués des clans écossais, ils ont ça dans le sang contrairement à Phèdre qui découvrait cet univers dans les premiers tomes. Exit le regard presque naïf et innocent, ils savent à quoi s’en tenir ! Une immersion plus concrète dans les dessous des clans ! Ensuite, la romance y est différente… Pas de première rencontre ici, on met les pieds au milieu d’une histoire bien compliquée qui a commencé des années en arrières ! Personnellement, j’affectionne ce type de romance, les allers-retours entre présent et passé ainsi que les relations tumultueuses sous forme d’interdit. Je ne pense pas le préférer aux deux premiers tomes, mais je l’ai dévoré en moins de temps qu’il en faut pour dire ouf ! C’est toujours un plaisir de se plonger dans cet univers et de découvrir l’Écosse à travers les yeux de nos personnages aussi énervants qu’attachants. Maintenant je n’ai qu’une hâte, celle de découvrir le prochain livre et je ne dirais pas non à toute une flopée de tomes par la suite !

3 réflexions sur “Chronique – Les MacCoy t3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s