Chronique – Visions

Deux lectures d’affilées, deux coups de cœur! J’ai découvert la plume de Flora Armonie lors de mon arrivée sur la plateforme Fyctia alors quand on m’a présenté l’opportunité de lire sa nouvelle histoire, je n’ai pas attendu pour sauter dessus !

Résumé

Explorez votre part animale !

Depuis presque deux ans, Leona est sujette à des visions : régulièrement, elle voit le passé et l’avenir de ses proches, sans pouvoir contrôler quoi que ce soit. Elle a tenté d’en parler à ses parents, mais face à leur incompréhension, elle a muselé ses interrogations et passé sous silence ses apparitions.

Après le bac, elle décide de partir un an aux États-Unis pour quitter ce quotidien qui l’étouffe, et surtout fuir la silhouette qu’elle voit toutes les nuits et qui en veut à sa vie. De l’autre côté de l’Atlantique, elle espère vivre une vie normale. Accueillie par les Anderson, une famille simple et pourtant étrangement compréhensive, elle va vite se rendre compte qu’on ne peut échapper indéfiniment à son passé, et va devoir réveiller la part animale qui sommeille en elle pour faire face à ses démons.

Premières impressions réussies

Ce que j’aime faire depuis quelques temps, c’est de ne pas relire la quatrième de couverture avant de commencer ma lecture afin de garder un maximum de surprises. J’avais en tête la base de l’histoire, je savais qu’un animal, quelque ce soit sa forme, serait impliqué; mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Dès les premiers chapitres, les hypothèses ont commencé à fuser à mesure que l’intrigue se dessinait. On commence à être introduit dans cet étrange univers par les visions de Leona et on comprend que si elles ne sont pas anodines, elles sont surtout les prémices d’un danger bien plus grand.

Puis vient le départ de Leona pour les Etats-Unis et son introduction dans la famille Anderson. De suite, j’ai su que j’allais m’attacher à cette drôle de famille, tout comme on saisit vite qu’elle cache quelque chose. Les pièces du puzzle se mettent en place rapidement, même si certaines zones grises demeurent. Et c’est ce que j’ai vraiment aimé avec ce roman: l’auteure sème des indices aux grès des chapitres et nous laisse entrevoir une partie de la réalité, avant de tout nous révéler en réussissant à nous surprendre.

Si j’ai deviné certaines révélations, d’autres m’ont étonné et m’ont même fait sourire (aka Thierry le voisin). Quelques-unes de mes hypothèses se sont avérées vraies, d’autres non et je tournais les pages virtuelles de ma liseuse à toute vitesse pour enfin avoir le fin mot de l’histoire!

Le mot de la fin, un peu trop tôt ?

Alors oui, j’ai lu ce roman très très vite. Un peu trop ! Il y a de l’additivité derrière cette histoire bien construite et la plume de l’auteure, mais je mets un bémol sur la rapidité de l’histoire en elle-même. J’aime les univers bien dense et bien construit. Celui proposé dans Visions est tout nouveau et mérite d’être exploité en large et en travers. Malheureusement, ce roman est en tome unique (confirmé par Fyctia sur leur Insta, et oui mes larmes sont réelles) et il a fallu tout caser en un seul et même exemplaire. Par conséquent, l’auteure a du tout condenser et prendre quelques raccourcis afin de tout caser. Pour moi, il y a des moments du livre qui auraient mérité d’être développés au maximum, de rentrer plus dans les détails. De même, le dénouement de certains événements et des explications se font trop vite. Ce sera ici la seule ombre au tableau à propos de ce roman.

Un univers original

Car oui, l’originalité de ce roman, qui se démarque (à mon sens) de ce que j’ai pu lire, est l’univers créé par Flora Armonie. Métamorphe est un terme que j’ai vu et revu lors de mes lectures et même si les mythes varient selon les auteur-es, cela revient toujours au même. Ici, l’auteure nous embarque dans le monde des Saoghal, navigant entre les Carni, les Herbis et les chasseurs. J’ai adoré découvrir ce monde que je connaissais sans connaître, découvrir de nouvelles légendes et coutumes. C’est en ça, aussi, que je suis déçue de ne pas voir publier un second tome où l’auteure aurait pu aller encore plus loin et nourrir toujours plus l’univers qu’elle s’est créée!

Cet univers est particulièrement attirant de par les protagonistes qui y figurent. Ils se ressemblent autant qu’ils diffèrent. Une partie apporte une touche de mystère (cc Soren) là où d’autres apportent de la fraîcheur (cc Holly). J’ai souris, failli pleurer, j’ai pesté aussi avant de sautiller d’excitation. Cette histoire m’a fait passer par toutes les émotions et c’est un argument de plus pour affirmer que ce roman est une petite pépite à découvrir de toute urgence !

3 réflexions sur “Chronique – Visions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s