Bye bye 2019…

Un article imprévu, tapé sans réflexion derrière et sans lien particulier avec la lecture ou tout autre sujet abordé par ici. Encore un article qui parle de la fin d’année comme il en a tant fleuri ces derniers jours, mais j’avais besoin de mettre des mots sur ce que je ressens et, quelque part, garder une trace de mon état d’esprit en cette fin 2019.

Je ne peux pas dire que 2019 fut mauvaise, comme elle ne fut pas grandiose non plus! Ce fut une bonne année, ni extraordinaire ni catastrophique. Alors comment expliquer cet état maussade, si ce n’est blasé, mais aussi angoissé qui m’habite depuis quelques jours ? Je n’ai jamais réellement apprécié cette fête de fin d’année et plus le temps passe et plus je trouve un aspect presque « glauque » face à cette célébration du temps qui s’écoule. Je n’ai que 22 ans, je n’ai pourtant pas à m’inquiéter des années qui s’accumulent et pourtant…

En réalité, je sais pourquoi je suis si stressée à l’idée de commencer cette année. Une année synonyme de changement et de décisions à prendre. Des décisions dont j’amplifie probablement l’importance. Je suis dans ma dernière année d’étude. Dans 3 mois, je dois commencer mon dernier stage. Dans 9 mois, j’aurais terminé mes études et arrivera le moment de décrocher mon premier « vrai » job. S’en suivra le départ de chez papa-maman, la « vie d’adulte » et tout ce que ça implique. Je suis censée prendre ce nouveau tournant avec excitation et pourtant, une fois de plus…

Plusieurs sentiments se mélangent. L’appréhension, la peur de faire les mauvais choix, la crainte de ne pas aller au bout de certains projets qui me tiennent à cœur, la peur des regrets. A l’image de cette année, les cinq qui viennent de se dérouler furent bonnes, pleines de belles surprises, mais aussi de projets avortés. Des idées que je me faisais qui ne se sont jamais abouties, une vision d’une certaine vie étudiante qui était bien différente de ce que je pensais. J’ai vécu ces années comme je l’entendais, sans pression et sans me brusquer. J’ai fait ce que je voulais comme je le voulais et pour ça je n’ai pas de regrets. Mais sur certains aspects, j’ai l’impression d’avoir manqué quelques trucs. Et je ne peux m’empêcher de me demander si je ne vais pas en louper d’autres avant la fin de cette année 2020.

Une remise en question est en train de se jouer dans ma tête, surtout sur mon projet pro. J’avais une idée bien ancrée sur ce que je voulais entreprendre pour mon dernier stage, mais voilà que je ne suis plus certaine d’en être à 100% capable. Mais plus j’y pense, et plus je me dis que si ce projet que je voulais tant mettre en place n’aboutit pas, peut-être que c’est pour seulement le repousser le temps d’obtenir les bonnes conditions pour l’accomplir. C’est le genre de pensées que j’aime avoir pour éviter les déceptions. Parfois vaut mieux repousser plutôt que de foncer tête baisser et finir déçue!

C’est pourquoi après quelques jours passés avec une mini boule au ventre, j’essaye de relativiser sur cette année qui commence à peine. Je sais que les prochains mois vont être intenses, stressant, mais qu’au bout du bout, j’obtiendrais ce que je souhaite. Pas à pas, je me dirige vers la vie que je souhaite, construisant pierre après pierre ce chemin imaginé dans ma tête. Ça ne va probablement pas se passer comme prévu. Ni cette année, ni la prochaine, ni les dix suivantes, mais je me fais confiance pour faire les choix que je jugerais bons, pour continuer à faire ce que j’aime, entouré de ceux que j’aime. Je vais continuer de m’écouter et de me questionner sur mes envies, et sur mes peurs. Et j’aviserais.

2019 s’en va, 2020 commence, avec elle une nouvelle décennie. Je ne sais pas où je serais dans dix ans, ma vie ne m’est jamais apparue aussi flou, mais j’ai la certitude que je réussirais à atteindre la position que je désire avoir dans ma vie. Quelle qu’elle soit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s