Chronique – Unexpected Christmas

Et de deux! Qu’est-ce que j’aime redécouvrir cette période qu’est Noël, replonger dans l’émerveillement et l’excitation des fêtes disparus pendant quelques temps! Je n’ai donc pas attendu bien longtemps avant d’attaquer ce second roman de Noël, de suite après avoir terminé Meilleurs vœux et va au diable!

Résumé

Emerson, la fille adoptive de la riche famille Kessler, a tout ce qu’elle a toujours rêvé d’avoir : des amies fidèles, un dressing de la taille d’un studio, et un fiancé qui va bientôt lui offrir un mariage de princesse. Pourtant, à quelques mois de la cérémonie, une lettre accapare toutes ses pensées, l’empêchant de se concentrer sur les préparatifs. Alors que Noël approche, Emerson quitte sa Californie natale. Destination le froid du Montana, pour un voyage à la recherche de ses origines qui pourrait bien lui réserver des surprises inattendues. À commencer par ce cow-boy à l’allure de mannequin qui semble en connaître plus qu’elle sur son passé !
Une romance de Noël à savourer au coin du feu, ou partout ailleurs !

La romance, un peu trop romance ?

J’avoue, je suis fan d’amour et de petites guimauves, alors je n’étais que joie en commençant cette nouvelle romance. Malheureusement, j’ai été un petit peu déçue de ce côté là puisque je n’ai retrouvé aucun vrai enjeu autour de l’histoire d’amour. L’auteure propose un triangle amoureux, mais avec des protagonistes aux antipodes et presque clichés (le mec légèrement connard sur les bords et qui ne traite pas sa petite amie à sa juste valeur et de l’autre côté le mec beau et respectueux qui voit l’héroïne telle qu’elle est et qui l’aime pour ça) Clairement, je me suis totalement désolidarisée de son fiancé dès les premières pages et seule l’impression qu’il n’était là que pour justifier la naissance de nouveaux sentiments pour un autre homme d’Emerson est demeurée. Pas terrible donc… D’ailleurs, moi qui ne suis pas contre les triangles amoureux habituellement, l’infidélité présente dans ce roman m’a gêné puisqu’Emerson ne semble pas vraiment batailler contre ses émotions et c’est vraiment personnel, mais ce point m’a dérangé pendant ma lecture.
Par ailleurs je ne trouve pas que les deux personnages principaux aient une réelle alchimie. Je ne sais pas si ça peut se dire pour un livre, mais un peu comme sur un écran, je restais indifférente à l’histoire qui se profilait sous mon nez… Je lis les mots « attirance sexuelle » mais je n’en vois pas les effets sur le texte…

Par contre, j’apprécie le fait que l’auteure n’ait pas choisi la voie du trop cliché pour certains passages, passages qui se prennent facilement en romance. Un bon point donc!

L’évolution de l’héroïne

Au début, je n’ai vraiment pas aimé Emerson. Voilà, c’est dit! En même temps, l’auteure a pris soin de donner une mauvaise image de son héroïne dès le premier chapitre dans un but stratégique et on peut dire qu’elle a réussi chez moi! Typiquement le genre de femme avec laquelle j’ai du mal : superficielle, hautaine et inintéressante à mes yeux. Même si ce personnage change au fil du roman, cette image lui a collé à la peau tout au long du roman dans mon esprit! Je pardonne difficilement… Alors certes, le but de la manoeuvre était de montrer l’évolution d’une femme qui a tout pour elle et qui se retrouve confronter à ses origines, moins de paillettes et plus d’authenticité, mais j’ai trouvé son changement d’attitude assez drastique ! Je comprends le choix de l’auteure de présenter un personnage qui s’identifie par son milieu sociale mais pour moi l’écart est trop grand et trop rapide en l’espace de quelques chapitres seulement. Malgré tout, ce changement reste apprécié car l’évolution du personnage lui fait gagner en valeur et en capitale sympathie ! Emerson ne se laisse pas marcher sur les pieds, mais on découvre une part d’elle beaucoup plus sensible et attachante. Je vote oui pour la Emerson du Montana!

Oui, les hivers sont rudes et enneigés, mais les étoiles au-dessus de nos têtes sont toujours aussi brillantes.

Quête des origines et ambiance hivernale réussies!

J’ai aimé : l’immersion dans le Montana enneigé. L’ambiance cosy qui s’en échappe avec la chaleur des chalets, le paysage magnifique qui me fait rêver personnellement. Je n’avais qu’une envie, prendre le premier avion direction le Montana et y passer l’hiver dans cet hôtel qui donne tant envie. L’auteure a su me transporter dans ce joli paysage et pour ça chapeau!

J’ai aimé: la quête des origines d’Emerson qui est touchante et tellement importante. De mémoire, je ne crois pas avoir déjà lu de romance traitant de ce sujet, en tout cas pas en le plaçant à un point aussi central de l’histoire. C’est réussi pour moi!

En soi, ce roman respecte les codes de la romance de Noël, avec ces clichés et des points que je vois comme des défauts, là où d’autres les voient comme des incontournables. Peut-être aurais-je eu une autre impression si je l’avais lu avant ma précédente lecture qui a frôlé le coup de cœur. Une bonne lecture en somme, qui m’a fait penser aux téléfilms de Noël que l’on regarde à la télé (vraiment, je ne serais pas surprise d’apprendre que TF1 l’adapte l’hiver prochain, tous les codes narratifs étant là!)

Pour faire bref, je suis plus que contente de voir Fyctia développer une ligne éditoriale autour de Noël et j’espère sincèrement qu’ils vont continuer ainsi l’année prochaine! Quant à l’auteure, même si ce roman ne remporte pas tous les suffrages chez moi, j’ai beaucoup aimé sa manière d’écrire et il me tarde de me plonger dans un autre de ses romans, Pine Lake Resort attendant bien sagement dans mon téléphone!

2 réflexions sur “Chronique – Unexpected Christmas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s