Que lire en septembre ?

Premier article depuis mon retour de vacances et mes lectures d’été sont à l’honneur! Ce sera également le dernier article « Que lire en…? » sous ce format puisque je compte le modifier dès la rentrée (c’est à dire dès le mois prochain….) Mais pour aujourd’hui, je viens te présenter les quatre romans lus pendant ce mois d’août et que je t’invite à lire lors de ce mois de septembre!

La Passe-Miroir, tome 1

Le premier est La Passe-Miroir, premier tome d’une saga française dont on a pas mal entendu parler! Ce sont d’ailleurs tous ces avis sur internet qui m’ont à la fois poussé à acheter ce livre et retenu de le lire dès qu’il était entre mes mains. Peur d’être déçue, peur de m’attaquer à un univers trop conséquents, pas l’envie de me plonger dans un roman trop dense, autant d’arguments que je m’imposais pour repousser cette lecture, et quelle erreur!

Ce n’est pas un coup de cœur, mais il s’en rapproche beaucoup! L’univers est, certes, bien dense, mais complètement abordable! On ne s’y perd pas, mieux, on y voyage! Le roman ne regorge pas d’actions dans ce premier tome, on est plus sur une présentation de l’univers et de la mise en place de l’histoire, mais ça ne m’a pas vraiment dérangé. On apprend suffisamment de choses pour nous tenir en haleine jusqu’à la dernière page. L’auteure a réussi à construire tout un monde à la fois froid et fascinant, étrange mais tellement familier. Un monde qui ressemble au nôtre, mais qui est tout aussi différent! Un sentiment assez étrange finalement, mais c’est celui que j’ai eu lors de ma lecture.

A lire donc, et sans appréhension! Puis c’est aussi l’occasion de soutenir une auteure française!

La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert

Alors pour le coup, c’est THE coup de cœur de l’été, si ce n’est de mon année! J’en ai pas eu beaucoup en 2019, seul le roman Les MacCoy a su faire battre mon cœur un peu plus vite et capturer mon intérêt au passage!

Idem que pour La Passe-Miroir, j’avais beaucoup (beaucoup) entendu parler de ce roman et ce depuis des mois, sans jamais le lire. C’est l’effet que ça me fait lorsque je vois trop passer un livre, une série ou un film, à trop en parler, j’en perds mon intérêt! Donc j’ai laissé le temps passer et mille ans après tout le monde, je me le suis enfin procurée. Et quand je dis « enfin », je pèse mes mots car…. Et bien comme je le disais plus haut, c’est un vrai coup de cœur pour moi!

Une grande partie provient du travail de l’auteur qui est vraiment incroyable! Construire un bon thriller est compliqué, mais Joël Dicker relève le défi haut la main. Je me suis rendue compte d’à quel point il était fort au milieu de ma lecture, quand on obtient une révélation sur l’enquête que je n’avais absolument pas vu venir, même pas un tout petit peu! Et ce renversement de situation complétement inédit, on le doit à l’auteur qui a écrit un enchaînement d’échanges de sorte à ce que l’on ne voit rien arriver! Dis comme ça, tu as peut-être envie de me répondre « comme dans tous les romans et thrillers en soit ? » Oui mais non. Sans prétention aucune, j’ai tendance à toujours trouver des petits indices qui font que je devine certaines choses. En tant que lecteur, on a un recul sur l’enquête que n’a pas forcément le personnage concerné. On a une vision d’ensemble sur la situation et des indications supplémentaires de l’auteur. Or là, tu te fais piéger comme un bleu! Le seul cas de figure où tu es vraiment heureux de t’être fait avoir!

Je pourrais blablater pendant des lustres rien que sur ce point, mais je crois que tu as compris le principe! La seule bête noire de ce roman, à mes yeux et à ceux de beaucoup d’après ce que j’ai compris, c’est le personnage de Nola qui m’a pas mal agacé tout du long de ma lecture. Alors oui, on a quelques explications sur le pourquoi du comment de son comportement, mais tout de même…. Ça n’est pas passé de mon côté!

La Servante Écarlate

J’en attendais de beaucoup et j’ai été un peu déçu par ce roman… On nous le présente comme le digne successeur de 1984, autant dire un petit chef d’œuvre! Sans parler de la série qui a fait énormément de bruit et pourtant… Ce n’est pas nul, je reconnais le potentiel du roman, mais disons que j’ai placé la barre trop haute car je ne l’ai pas trouvé si génial que ça… Sans parler des flashbacks qui se mêlent à la narration au présent et qui créent une confusion. Une déception donc, bien que je compte bien regarder la série!

Maman a tort

Je termine ce bilan lecture de vacances par un Bussi que j’ai beaucoup apprécié! On se retrouve au milieu d’un polar pur et dur, qui entremêlent les pistes. En tant que lecteur, on assiste à une double enquête et des indices nous sont donnés au fur et à mesure des chapitres, nous offrant mauvaises pistes et semblant de réponses! Personnellement, l’auteur a réussi à me surprendre à plusieurs reprises, même si j’ai deviné quelques éléments de l’histoire avant d’obtenir le dénouement final. Quant à la fin, je ne l’ai pas vu venir, pas dans sa globalité en tout cas! Pour moi, ce roman est réussi et rempli son job. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’ai tourné les pages à une allure folle: un très bon point!


Bilan

Le bilan est assez positif! Je ressors avec un coup de cœur, un deuxième quasi coup de cœur pour La Passe-miroir, une très bonne lecture ainsi qu’une déception. Le tout est plutôt bon pour ce mois d’août! Il ne me reste plus qu’à regarder les adaptations en séries de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, La servante écarlate et Maman a tort pour compléter ce mois de lecture!

Une réflexion sur “Que lire en septembre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s