Chronique – La Sélection de Kiera Cass

Comme très souvent, j’arrive mille ans après tout le monde pour découvrir cette saga Young Adult de Kiera Cass ! Après un sondage « Choisis mon prochain achat » fait sur mon compte Instagram, ce roman est sortit en tête du classement. J’en avais tellement entendu parler, en bien qui plus est, j’étais assez contente. Avant de te dévoiler mon avis (Spoil Alert – Trèèès mitigé), je te laisse le résumé du premier tome.

Résumé

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.

J’ai directement acheté la trilogie, ne voulant pas rester sur ma faim. Puis cette édition était tellement jolie, mon côté superficielle n’a pas pu résister. Je ne suis pas déçue d’avoir directement pris les trois tomes, même si cette saga est loin d’être le coup de cœur attendu et ce, à cause de plusieurs points qui m’ont dérangés.

Une histoire incomplète ?

Le plus gros problème qui s’est posé à moi est le manque de fond de l’histoire sur à peu près tout!

  • Personnellement, je trouve les personnages pas assez aboutis. J’ai passé trois tomes auprès d’eux et je n’arrive toujours pas à les cerner ni à comprendre leur personnalité. Pire encore, j’ai l’impression que les personnages changeaient de personnalité toutes les deux minutes!
  • S’ajoute à ça un manque de développement dans le récit qui créé parfois de l’incohérence (toujours à mes yeux) dans le comportement des personnages. Par exemple, et sans spoilers, deux personnages vont parler tranquillement, plaisanter et tout d’un coup l’un d’eux va s’énerver, se vexer ou fondre en larme, sans que l’on comprenne pourquoi! Aucun signe annonciateur, aucune pensée du personnage en question, rien! A plusieurs reprises, je me suis retrouvée devant mon livre dans l’incompréhension totale sur ce qui venait de se passer (comment ça elle pleure alors que deux minutes avant elle lançait une boutade??) Sans vouloir juger le travail de l’auteure, je pense que rajouter plus de détails sur les pensées des personnages ou des mimiques physiques auraient pu aider à effacer cette sensation…
  • Je suis également déçue de ne pas avoir vu le contexte plus développé… On retrouve un monde reconstruit après une destruction massive à coup de guerres. Les Etats-Unis de ce nouveau monde sont divisés en caste avec des différences sociales gigantesques. On apprend au fur et à mesure ce qui existe et ce qui a disparu du quotidien de la plupart des habitants (la technologie notamment). Mais tout cela reste un peu flou. J’aurais apprécié d’avoir plus de descriptions, sans non plus être noyée sous les informations. Juste pouvoir m’immerger un peu plus au sein de cet univers. De même, l’auteure introduit une révolte des habitants, mais survole plus qu’autre chose cet aspect de la civilisation alors qu’il aurait été vraiment intéressant de l’exploiter un maximum. D’autant plus dommage que l’intrigue et les rebondissements des trois tomes sont très redondants…

En clair, ce roman contient de bonnes bases, mais ne les exploite pas du tout à leur maximum! A côté de ça, j’ai eu parfois du mal à m’attacher aux personnages qui pouvaient être très agaçants! Certes ils sont très jeunes et n’ont pas toujours eu la vie facile, mais leur comportements m’ont exaspéré. Surtout chez America je dois bien l’avouer… Je ne la comprenais vraiment pas, elle changeait d’avis toutes les deux minutes et sur à peu près tout ! Beaucoup de mal à la suivre et surtout à l’apprécier à certains moments de l’histoire…

Mais…

Je dois bien relativiser sur cette histoire qui n’a pas que du mauvais! Preuve en est, j’ai lu les 664 pages en même pas une journée et demi… Malgré tout, je me suis laissée porter par l’histoire, même si j’ai beaucoup levé les yeux au ciel. Le côté télé réalité qui me faisait un peu peur au début était plutôt léger et ne m’a pas plus dérangé. J’ai également plus accroché avec le tome 3 que j’ai jugé plus construit que les deux précédents, même si j’ai trouvé la fin un peu trop rapide et « facile ». Difficile d’expliquer ce point sans spoiler ceux et celles qui ne l’auraient pas lu!

Je ressors plus frustrée que déçue de ma lecture car je vois le potentiel qu’aurait pu avoir cette saga et qui, finalement, passe un peu à côté! Néanmoins, je vois pourquoi tant de personnes ont apprécié la saga, même si je n’ai vu personne parler de ce manque de contexte dans le récit qui m’a posé tant de problème. Suis-je la seule ?? Je pense également que, si je les avais lu quelques années plus tôt, mon avis aurait été différent. Rien à voir avec l’âge, mais plutôt avec « l’expérience » de lecture et mes goûts qui se sont affinés entre temps… Une lecture qui reste agréable, bien qu’elle ne soit pas un coup de coeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s